« Nouvelles formes de l’enquête » [2013-2014]

Le premier séminaire doctoral du groupe MONADE a porté sur les nouvelles formes de l’enquête et les manières d’inscrire la recherche dans un environnement numérique.

Espace réflexif et épistémologique, ce séminaire a permis d’aborder les pratiques empiriques, la modélisation du savoir et de mettre en tension la distant reading et le close reading. Il a été plus précisément question de la mise en forme des données récoltées sur le terrain, l’incidence des outils d’analyse sur la perception d’un terrain d’enquête, de la conception d’un outil qui instaure un champ de recherche et de l’éditorialisation des données de la recherche. Les communications et les documents produits dans le cadre du séminaire feront l’objet d’une publication en ligne prévue pour novembre 2015 sous la direction graphique de Gildas Paubert.

The first seminar doctoral MONADE focused on new forms of investigation and ways to include research in the digital environment. Reflexive and epistemological space, the seminar allowed to approach the empirical practices, knowledge modeling and it allowed to query the distant reading and close reading. It has been specifically question the formatting of the data collected in the field , the impact analysis tools on the perception of a field survey,, design a tool that creates a field of research and editorial content of the research data. Communications and documents produced as part of the seminar will be an online publication planned for November , 2015.

 

Programme :

 

Séminaire 1 [Camille Bosqué] : Explorer un champ entre accident et aventure. De la récolte de données à leur mise en forme en vue de leur analyse. Quelles méthodes ? Quels outils ?

Séminaire 2 [Alexandre Dupont] : Quand les outils d’analyse nous permettent d’anticiper l’exploration d’un corpus ou d’un domaine. (janvier-février)

Séminaire 3 [Virginie Pringuet] : Concevoir et développer un outil qui instaure un champ d’étude. (mars-avril)

Séminaire 4 [Robin de Mourat] : Innover en design numérique pour répondre à la demande des chercheurs en ALL-SHS (mai-juin)


Nicolas Thély

Nicolas Thély est professeur des universités en art, esthétique et humanités numériques à l'université Rennes 2. Il est directeur de la MSH-B

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *